Ce n’est qu’un au revoir…

Si tu es en terminale, la fin du MEJ se rapproche peut-être pour toi. Au moins en tant que jeune. Nous te proposons des témoignages d’es en fin de branche qui racontent la joie qu’elles ont eu pendant tant d’années dans le mouvement.

« Le Mouvement Eucharistique des Jeunes, juste ça. Vraiment je n’avais aucune envie d’y aller la première fois qu’on m’en a parlé. Et puis, les parents y étant … Bref je me suis retrouvé à camper dehors à 8 ans avec des gens que je n’avais jamais vu et avec qui je n’avais absolument aucune envie de sympathiser. Quelle idée ! Wouhou on va chanter… Vraiment aucune envie. Et puis au bout de quelques heures je me suis surpris à freudonner une des chansons. Roh stupide chansons qui rentrent dans la tête. Mais au final, c’est vrai que c’est drôle ces gestes. Mais bon prier Dieu en chantant c’est un peu bizarre ! Surtout qu’on est pas à la messe…
C’était ma première expérience du MEJ et si j’avais su jusqu’où j’irai avec le MEJ …
L’été d’après toujours aussi ”enjoué” j’ai pu faire un camp avec d’autres jeunes de mon âges. On nous appelais les FNOU pour Feux Nouveaux. Au final à la fin du camp je suis rentré chez moi et je m’était fait plein d’amis.
Deux ans après j’ai pu refaire un camp mais en Jeunes Témoins cette fois-ci. J’ai pu y rencontrer une personne très importante pour moi car encore aujourd’hui c’est une très bonne amie et dès qu’on se revoit on se comprends instantanément. Aujourd’hui, même si elle fait ses études en Suisse donc plutôt loin de moi, je suis heureux quand je la retrouve à l’occasion des vacances d’été ou lorsqu’elle passe près de Dijon.
Mon camp suivant été un camp dans la branche Témoins Aujourd’hui, et se déroulait à Saint-Malo, c’était un camp spectacle qui m’a permis de me rendre compte que le MEJ c’était aussi une manière d’être et de penser.
Un an plus tard, j’ai pu faire un camp à Moncel où là aussi j’ai pu apprendre beaucoup et faire des rencontres extraordinaires comme par exemple une personne qui compte énormément pour moi : Anna. Et durant ce camp j’ai su me mettre au service d’une association pour rénover un château et c’était vraiment exceptionnel.
L’année d’après, j’ai eu l’occasion de faire un camp avec un directeur incroyable qui m’a donné confiance en moi et en ma voix. Grâce à lui j’ai chanté tout le camp avec une autre amie très importante rencontre à ce moment : Dorothée. Celle-ci était pour moi une figure emblématique du MEJ et de ce qu’il m’avait apporté mais également de ma prise de conscience quant au regard des autres.
Entre ce camp et celui d’après à Namur, j’ai pu effectuer la session JK, pour les jeunes du mouvement qui veulent s’investir en tant qu’animateur dans ce mouvement. Durant cette semaine j’ai pu apprendre les rudiments de l’animation même si depuis que j’étais en TA, j’animais dès que je pouvais avec mon frère.
Mon premier camp en tant qu’Équipe Espérance s’est donc déroulé à Namur où j’ai pu revoir des gens qui comptaient pour moi, en découvrir de nouvelles mais également participer à un spectacle qui s’est joué devant 800 jésuites. Pour quelqu’un qui venait à peine de découvrir qu’il était capable de chanter, je me suis retrouvé à chanter devant 800 personnes ce qui n’était pas une mince affaire mais celle-ci m’a persuadé dans le fait que j’aimais donner au gens et témoigner de ma foi, notamment en chantant. C’est pourquoi un an plus tard je me suis retrouvé à faire un autre camp spectacle à Saint-Malo. Au même endroit que mon premier camp TA j’ai ainsi pu préparer avec 35 autres MEJistes surexcités le spectacle du Rassemblement National de 2018. A ce moment j’avais une certitude c’est que je voulais chanter sur scène et notamment avec Dorothée, celle qui représentait tant pour moi et qui par hasard était également sur ce camp. C’est ainsi qu’avec une super équipe musique dirigée par Timothée David (auteur du chant Embarqué) nous sommes arrivés au Rassemblement National en octobre 2018 motivés comme jamais, à fond pour donner tout ce qu’on avait pour ces 1 000 jeunes MEJistes venus ici. Ce spectacle était fou et j’en garde un souvenir impérissable car j’ai pu faire le début du spectacle avec Dorothée mais également la prière clôturant la journée avec celle-ci et cela représentait beaucoup que de faire ça avec LA personne qui était, pour moi, l’incarnation de l’esprit MEJ.
Au final, le MEJ m’a apporté beaucoup et aujourd’hui je suis rédacteur pour le revue FNOU. J’ai pu faire énormément de rencontre, tellement que je n’ai pas pu toutes les citer ici mais entre autre Dorothée, Clémence, Anna, Sixtine, Amélie, Agathe, Basile, Céline et tellement d’autres qui m’ont éclairé sur beaucoup de choses. Si vous m’avez lu jusque là c’est que vous cherchiez quelque chose, que ce soit par hasard ou parce que vous me connaissez, sachez et n’oubliez jamais qu’une personne quelle qu’elle soit peut vous apporter beaucoup, que vous l’aimiez ou non. J’espère que grâce à mon témoignage je vous ai ravivé des souvenirs de camps, d’amitiés ou à défaut d’avoir déjà ”goûté” à l’expérience MEJ que je vous ai donné envie de vous lancer. Que vous soyez jeune ou moins jeune lancez vous ! Tu as 7 ans et tu hésites à faire un camp parce que tu ne connaîtras personne ? Pas grave ! Tente l’expérience. Tu as 16 ans et aucune envie de passer ton été sans ton téléphone ? Des centaines de jeunes MEJistes le font chaque été alors va vivre un moment convivial avec eux ! Tu as 53 ans et tu n’oses pas t’engager dans le MEJ car tu penses être trop vieux ? Le MEJ attends aussi des gens comme toi pour s’engager à l’année ou en camp notamment si tu as le BAFD ou que tu sais faire à manger. Alors vous voyez ? Le MEJ même si cela peut paraître un peu bizarre aux premiers abords, et je sais de quoi je parle, c’est une expérience à vivre. Alors comme l’a dit le pape François ”sors de ton canapé !” »
Jacques

« Je suis rentrée dans le mouvement par hasard, grâce à mes parents lorsque j’avais 10 ans avec deux autres de mes amies de primaire.
J’ai fait mon premier camp en 2012 au Albertans. Je ne savais pas trop où j’allais mais je trépignait d’impatience de vivre cette expérience. Mes camps TA m’ont permis de rencontrer des personnes extraordinaires avec qui je n’aurai jamais imaginer partager quelque chose. Qui aurait cru que 6 ans plus tard nous serions toujours en contact et ami comme au premier jour ? En 2016, lors du camp chantier Moncel, j’ai fait ma démarche de choix. Grâce à mon accompagnatrice, j’ai pu vivre une expérience aussi bien enrichissante sur le plan spirituel que personnel.
Le MEJ a changé la personne que je suis aujourd’hui. Petite, je croyais pour faire plaisir à ma famille. Le MEJ m’a aidé à développer une foi personnelle. Je dois avouer que s’il n’y avait pas eu le MEJ, ma foi n’aurait pas été la même. Je pense que je m’en serait éloigné avec le temps.
Grâce au MEJ, je garde en moi d’excellent souvenirs, de grands jeux, de temps d’équipes, de rencontres, de veillées, ces discussions pendant les camps marches, …
Le MEJ m’a également enseigné des valeurs qui me suivent au quotidien, par exemple, donner plutôt que de recevoir, voir le beau en chaque instant de la vie, … Je ne serais pas la même personne non plus sans le mouvement. Quand j’étais au collège, le MEJ était une sorte d’échappatoire, un lieu où les jeunes étaient comme moi avec une soif de grandir et de partager au monde leurs rêves et leurs désirs.
Grâce au MEJ, j’ai appris à accueillir autrui, à ne pas porter de jugement de valeur tout en découvrant des personnes uniques et merveilleuses. Il est entré dans ma vie sans prévenir et il a bouleversé ce que j’étais.
C’est avec plein de souvenir en tête que je finis mes années “jeunes”, je ne saurais jamais remercier à sa juste valeur toutes les personnes qui m’ont accompagné, soutenu, épaulé durant toutes ses années. Je ne quitte pas vraiment le mouvement, une autre aventure s’offre à moi : l’animation ! Cet été, je vais enfin pouvoir rendre tout ce que l’on m’a offert en m’engager en tant qu’animatrice sur un camp JT ! »
Amélie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *