Une messe qui change

Tu l’as remarqué si tu as été à la messe dans différentes paroisses, en vacances ou en camp MEJ: la messe du dimanche suit un format précis, universel. Aujourd’hui, on te parle d’une messe qui repense ce format spécialement pour les jeunes: la messe qui prend son temps.

Mais qu’est-ce que cette messe a de spécial?

La messe qui prend son temps -MT pour les intimes- attire de plus en plus de monde, malgré sa durée allongée à une heure et demie. Comment expliquer ce succès? Le concept est simple: une messe comme tu la connais, à laquelle ont été ajoutés un temps de prière personnelle et un temps de discussion. «Une eucharistie qui sort de l’ordinaire», nous dit Ariane, méjiste conquise par ce qui lui a permis «de vivre à fond ce moment de prière et de célébration commune qu’est la messe».

Après la lecture de l’Evangile, le prêtre invite les participants à prendre un temps pour réfléchir à la façon dont il résonne en chacun. On peut s’asseoir où l’on veut, seul, en lisant les pistes de réflexion fournies avec l’Evangile, ou en groupe guidé par un prêtre. La musique appelle ensuite à se ressembler, et on se tourne alors vers ses voisins pour partager ce qui nous a chacun marqué.

Une messe pour qui?

Cette messe s’adresse aux jeunes, étudiants et professionnels. Cela a frappé Bertille, la première fois qu’elle y a assisté. «En rentrant dans l’église, je suis assez surprise, les gens que je vois ont l’air d’avoir au plus 30-40 ans. Je me décide à m’asseoir sur une chaise. La messe est vivante, des musiciens animent superbement (avec même quelques chants Mej) et un temps d’échange rend le tout encore plus convivial. Cerise sur le gâteau à la fin de la messe j’aperçois un visage familier, une amie de camp Mej, l’histoire parfaite! Après quelques gâteaux apéros et bonbons (oui parce qu’à la MT on prend vraiment soin de toi) on se donne rendez-vous le dimanche suivant même heure même lieu.»

En effet, la messe se poursuit par un pot pour permettre les rencontres, où l’on parle engagement et foi. Car l’ambition est affichée: l’idée est d’inviter les chrétiens à être acteurs de ce monde. En dehors de la MT, les activités se poursuivent entre groupes de prière, maraudes et autres actions pour se mettre au service du monde.

Pour aller plus loin:

  • Quel sens donnes-tu à la messe?
  • Qu’est-ce que tu apprécies, n’apprécies pas à la messe?
  • Penses-tu qu’il y a un sens à faire une messe pour les jeunes?
Tu veux tenter l’expérience de la messe qui prend son temps? De nombreuses églises proposent des MTs en France et dans le monde. Tu peux en trouver une liste sur ce lien: http://lamt.fr/ici-et-ailleurs/

S’il n’y a pas de messe qui prend son temps à côté de chez toi, tu peux la vivre à ta façon :

  • en lisant à l’avance l’Evangile et en prenant le temps d’y réfléchir;
  • en prenant un carnet avec toi pour noter une phrase qui te parle pendant la messe;
  • en proposant à ton équipe ES à l’année de partager sur les textes du dimanche précédent et de réfléchir aux engagements qu’ils vous donnent envie de prendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *