Les calendriers inversés : une bonne idée pour un Avent solidaire !

Les calendriers inversés sont L’idée à la mode pour un Avent solidaire. Une bonne idée pour préparer Noël… mais qui ne doit pas s’arrêter à un simple don matériel et dont l’esprit doit perdurer après le 25 décembre.

Et si pendant l’Avent, tu donnais au lieu de recevoir ? C’est le principe des « calendriers inversés » : au lieu de les vider… tu les remplis… pour ensuite les donner à quelqu’un à Noël (ou juste après, si tu ne peux pas te libérer le 25 décembre…). Si tu es courageux, tu peux construire un calendrier avec 22 cases vides au début (puisque cette année, l’Avent dure 22 jours). Tu peux aussi tout simplement prendre une jolie boîte où mettre tes 22 petites surprises.

Oui, mais pour la donner à qui ? Et la remplir avec quoi ?

Tout dépend à qui tu veux donner ta boîte à la fin de l’Avent justement. Pourquoi ne pas l’offrir à une personne de ta famille ou à un ami ? Dans ce cas, mets-y chaque jour un objet, un mot ou une photo qui te fait penser à elle. Ça fera un beau cadeau de Noël à déposer sous le sapin !

Tu peux aussi décider de destiner ta boîte à une personne âgée qui passera les fêtes seule, en la remplissant de petites attentions : des chocolats, un petit poème, une bougie… Ou bien à des enfants : déposes-y les jouets dont tu ne te sers plus (mais vérifie qu’ils soient toujours en état de marche !).

Autre possibilité, fortement relayée sur les réseaux sociaux : préparer une boîte pour un sans-abris. Mets-y alors des petites attentions, mais aussi des objets de première nécessité. Il peut s’agir de nourriture (des boîtes de conserve, des biscuits), de produits d’hygiène (brosse à dents…), de vêtements ou de livres.

Faut-il remettre sa boîte en personne ou via une association ?

Tout en saluant l’idée, plusieurs associations ont mis en garde contre ses limites. « Une association ou un porteur de projet permettent de mieux répondre aux besoins, en cadrant en amont la collecte des produits », souligne par exemple Sébastien Guth, du Foyer Notre-Dame-des-Sans-Abris de Lyon, interrogé par l’hebdomadaire La Vie. Plusieurs associations seront ainsi ravies de recevoir tes dons pour ensuite les distribuer au mieux. L’idée de la boîte, plutôt que du véritable calendrier, est alors peut-être la meilleure option : cela laissera ces associations libres de séparer tes dons pour les distribuer selon les besoins.

Quelques associations qui seront ravies de recueillir tes dons : la Société de Saint-Vincent-de-Paul, le Secours catholique, le Secours populaire, les petits frères des Pauvres.

Si tu souhaites vraiment profiter de cette occasion pour rencontrer les bénéficiaires de ton calendrier inversé, pourquoi ne pas t’engager comme bénévole dans cette association ? Car l’esprit de Noël, c’est bien celui d’une rencontre. Une rencontre entre Dieu et l’homme, mais aussi une rencontre entre tous les hommes (pense aux mages représentant les peuples de la planète rassemblés pour adorer un même petit enfant).

Il est donc essentiel de ne pas seulement offrir mais de partager un moment avec celui à qui tu offriras ton cadeau. Et tu verras que tu recevras sans doute beaucoup en retour !

Attention aussi à ne pas faire de ce calendrier inversé un acte pour te donner bonne conscience le reste de l’année. Tes proches, les personnes âgées, les sans-abris et les associations ont besoin de toi 365 jours par an, pas seulement pendant l’Avent. Ces 22 jours avant Noël doivent te permettre de te préparer à cette fête de l’amour et du partage… à toi de la faire vivre dans ton cœur et par tes actes toute l’année !

La bonne idée : certains objets que tu glisseras quotidiennement dans ton calendrier peuvent être des invitations à la rencontre. Par exemple un bon « pour tondre la pelouse » d’une personne âgée, ou un bon « pour un repas partagé chez moi » (si tes parents sont d’accord) pour un sans-abris.

 

Pour aller plus loin

  • Est-ce que cette idée t’intéresse ? Es-tu prêt à la mettre en oeuvre durant ce temps de l’Avent ?
  • Si tu ne te sens pas de le faire seul, pourquoi ne pas proposer l’idée à ton équipe MEJ, à ton groupe d’aumônerie ou même à ta classe ou à ta famille ? Chaque jour, ce sera au tour d’une personne différente de remplir la boîte. Un bel engagement solidaire en équipe !
  • Quel sens donnes-tu à l’Avent ? Et à Noël ? As-tu déjà pensé à ceux qui vivent ces fêtes seuls ? Comment pourrais-tu les aider ?

 

 

 

Crédit photo : Pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *