Tout savoir sur la (très) grande famille des catholiques

Les catholiques arméniens chaldéens ou maronites, tu connais ? De nom peut-être, mais après… Pourtant ils font partie de la famille des « chrétiens d’Orient » dont on entend tellement parler dans l’actualité. Enquete.

Une vingtaine d’Eglises orientales + une Eglise latine = une grande Eglise catholique

98% de catholiques font partie, comme nous, au MEJ, de l’Eglise dite « latine » ou « occidentale » (non pas parce que tous ses fidèles sont en occident mais parce que son siège géographique y est situé, à Rome). Mais il existe aussi une vingtaine d’Eglises dites « orientales ». Elles aussi ont des fidèles un peu partout dans le monde mais, pour des raisons historiques, sont plus concentrées là où elles sont apparues.

Ce qui les différencie : les Eglises orientales sont autonomes. Elles peuvent légiférer sur leur rite et leur discipline grâce à leurs synodes respectifs présidées par un archevêque majeur ou un patriarche. L’Eglise latine est elle directement guidée par l’évêque de Rome : le pape. Toutes ont des traditions culturelles, théologiques ou liturgiques différentes mais aussi une organisation propre.

Ce qui les unie : En plus d’être le chef de l’Eglise latine, le pape est aussi celui de la grande communion de l’Eglise catholique dans ses différentes traditions. Il a la primauté. Toutes les Eglises professent la même doctrine et foi catholique, reconnaissant notamment les mêmes dogmes, des affirmations considérées comme universelles.

Ces Eglises orientales, quelles sont-elles ?

Difficile de trouver une liste à vrai dire…Il y a notamment celles du proche-orient (l’Eglise copte d’Egypte, l’Eglise maronite au Liban, l’Eglise chaldéenne en Irak), celles d’Europe de l’Est (Eglise catholique byzantine albanaise, Eglise cahtolique arménienne) et celles d’Afrique (Eglise catholique éthiopienne)… Certaines sont très nombreuses, d’autres moins. On parle beaucoup des chrétiens d’Orient persécutés, notamment les chaldéens qui se sont réfugiés en France par exemple.

Et les orthodoxes, les protestants et les anglicans dans tout ça ?

Attention : toutes les Eglises dont nous avons parlé sont en communion avec le pape dans la doctrine et foi catholique, au contraire des orthodoxes, protestants et anglicans qui se sont séparés. Mais elles-mêmes ne sont pas homogènes.

Chez les orthodoxes aussi, il y a plusieurs Eglises. Les deux plus importantes sont celles de Moscou et de Constantinople, mais il y a aussi les Eglises orthodoxes polonaise ou Serbe. L’orhodossie a d’ailleurs elle-aussi ses Eglises orientales. Attention à ne pas confondre les coptes orthodoxes des coptes catholiques par exemple !

Le protestantisme dispose lui d’une multitude d’Eglises différentes, qui s’inscrivent dans des courants (luthériens, calvinistes, évangéliques…). Les Anglicans en sont une branche cousine également.

La différence avec le catholicisme ? Les Eglises orthodoxes et protestantes sont totalement autonomes, elles ne reconnaissant pas un leader commun. Les Eglises catholiques, elles, sont autonomes mais en communion avec le pape, qui a la primauté.

Pour aller plus loin :

  • Et toi, connais-tu des catholiques d’autres traditions ? Ou des chrétiens d’autre confessions ? Tu peux essayer d’organiser une rencontre MEJ ou d’aumônerie avec ces « cousins » dans la foi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *