Amsterdam, la liberté d’une ville multiculturelle

Amsterdam, ses maisons penchées, ses canaux, sa liberté, sa culture et son histoire…. La capitale des Pays-Bas est à trois heures en train de Paris : toute proche et pourtant tellement différente. Un membre de la rédac’ t’en parle.

Amsterdam slide

« Nous arrivons dans une capitale où le néerlandais est la langue officielle mais où vous entendez et voyez autour de vous toutes les richesses de nombreuses nationalités et langages. Amsterdam est une ville qui a été historiquement sous la domination de nombreuses puissances. Aujourd’hui, c’est une capitale multiculturelle. Il est très dur de trouver des restaurants de gastronomie locale, mais vous pouvez manger argentin, indonésien, anglais, espagnol, chinois, japonais, etc. Les cultures convergent, les touristes, les étudiants, les habitants locaux cohabitent entre eux et reflètent une ouverture d’esprit grandissante dans leurs mœurs et leurs façons de penser.

Les maisons bordent les canaux : cette ville est construite entièrement sur pilotis. Ces petits canaux sont charmants, ils vous permettent de vous promener en constatant la diversité de l’architecture, il n’y a pas une maison qui se ressemble. C’est aussi la ville du vélo, visibles partout : sur les ponts, devant les maisons, sur les places et dans les parcs…

La nuit tombée, vous arrivez dans le quartier rouge, emblématique de la ville. Sur deux ou trois rues, vous avez des vitrines dans lesquelles se présentent en sous-vêtements des femmes qui se prostituent. La prostitution est légalisée aux Pays-Bas, mais cela interroge. En tant qu’homme, vous vous rendez compte de l’utilisation d’un corps pour des fins commerciales ou simplement d’asservissement de pulsions sexuelles. En tant que femme, vous vous questionnez sur le « pourquoi n’y a-t-il que des femmes ? ; sur la condition de la femme et sur la conscience de ces personnes qui mettent en lumière leur pudeur pour satisfaire le besoin des autres. C’est une remise en question totale.

Le saviez-vous : Amsterdam est la ville où a été inventé le béguinage (Beghinhof en néerlandais). Le béguinage d'Amsterdam est l'une des plus anciennes cours intérieures de la ville. Composée d'un ensemble de bâtiments, dont la plupart sont aujourd'hui des habitations privées, le béguinage abrite également l'Église réformée anglaise d'Amsterdam construite au XVIème qui sert de chapelle, ainsi que la plus vieille maison de la ville encore debout, la « Maison de Bois » construite vers 1528. La dernière béguine à y avoir habité est morte le 23 mai 1971.
Le béguinage constitue une attraction touristique importante en raison de son caractère insolite et de la quiétude qui y règne, à quelques pas seulement de l'une des rues les plus animées de la ville. Kalverstraat.

One Comment

on “Amsterdam, la liberté d’une ville multiculturelle
One Comment on “Amsterdam, la liberté d’une ville multiculturelle
  1. Pingback: ESpérez | Le cannabis en question

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *